uSC#013 – Captain Enviro

Apparu dans les années 70, ce canadien étroitement lié à la nature; travaille aussi pour le gouvernement. Malgré des troubles psychologiques, c’est le meilleur dans sa partie…
cover

C’est avec ce genre d’image qu’on fait croire que l’écologie ça rend mou du genou.

Avant Captain Planet, avant Ms Mystic, apparait en 1972 le premier Super-héro ouvertement écologiste : Captain Enviro.

L’histoire démarre sur la planète extrêmement polluée, Polluto, où le King Sewage III (Roi Egout) s’inquiète de signes de propreté sur sa planète.

image

Il envoie 3 experts (Sludge, Smoke et Slime) pour trouver une nouvelle planète où ils pourront vivre. Les trois pollutiens arrivent sur Terre au Canada.

Trouvant ce pays trop propre pour eux, ils décident de le polluer pour pouvoir y vivre. (on se demande pourquoi, ils n’ont pas commencé par re-polluer leur propre planète dès le début ce qui aurait été plus simple ^^).

En plein saccage de la nature, ils tombent face à Captain Enviro. Un défenseur de la planète dans un costume qui rappelle plus une combinaison de nettoyage de chantier que Superman.Il peut voler et possède une force surhumaine.

Surpassés, les pollutiens prennent la fuite et préparent une potion magique qui altèrera l’esprit de leur nouvel ennemi.

sans-titre-1-copier

sans-titre-2-copier
L’écologie, ça rend très souple

Dès leur seconde confrontation, les aliens mettent leur plan à exécution.

sans-titre-3-copier
Drgus ? Say No !
sans-titre-4-copier

Captain Enviro perd l’esprit et ordonne aux enfants de l’école où il se trouve de polluer, de jeter leur déchets dans la nature, dans  les rivières, de bruler … Les élèves sont surpris mais ils finissent par suivre (pour certains de bon cœur) ses directives.

sans-titre-5-copier

On se demande à quoi sert le casque. :-p

Heureusement, le Captain reçoit une bouteille sur la tête et reprend ses esprits et repart au combat

sans-titre-6-copiersans-titre-7-copier

Il renvoie rapidement ses adversaires dans l’espace. Mais un nouveau monstre se présente : Dirty Decibel : le pollueur sonore. Cap le  bat avec la même facilité que ses 3 comparses.

sans-titre-8-copier

Et un dernier message pour la route.


A l’époque de sa parution, le marché des comics au Canada se divise principalement en deux secteurs : les comics underground et les comics éducatifs.

Le tout jeune ministère de l’environnement canadien va utiliser ce comics éducatif comme médium avec différentes finalités. Toucher un jeune public bien sûr mais également afficher une démarche volontariste de la part du gouvernement sur le sujet de l’environnement tout en évitant de froisser des lobbies.

Car si sur la forme le comics est, comme on peut le constater, simpliste voire assez naïf, le fond du discours lui-même évite soigneusement les sujets qui fâchent.

Les pollueurs sont des extraterrestres (et surtout pas les industriels ou les activités humaines en général). Les conseils restent dans un cadre domestique et se contente de préconiser des écogestes qui ne remettent pas en cause le confortable mode de vie occidental. L’eau, la terre et l’air utilisés pour vaincre les pollutiens sont même conditionnés comme des produits de consommation.

capenvirofullmini

La facilité avec laquelle les enfants acceptent de polluer à tout va est assez sidérante et donne l’impression que la jeunesse est incapable de penser par elle-même.

Si on veut voir le verre à moitié plein, c’est malgré tout l’un des premiers comics qui traite de la protection de l’environnement. Les conseils donnés sont positifs vont dans le bon sens et sont toujours d’actualité aujourd’hui.

Et les auteurs dans tout ça ?

Comics Book World est une maison d’édition canadienne spécialisé dans les comics éducatifs en partenariat avec la province canadienne de la nouvelle écosse.

image

Captain Enviro est l’un des rares comics écrit Robin Edmiston. Il a surtout prêté main forte à Owen Mc Carron pour les productions de Comics Book World.

image

Owen Mc Carron sera plus productif et se fera remarquer par Marvel pour laquelle il fournira quelques travaux d’encrage et produira l’ensemble des Marvel Fun and Games Magazine.

owen-mccarron-at-19

Il sera également encreur sur quelques pages de Captain Canuck. Son style évoque vaguement celui de Steranko mais en moins “maitrisé” pour rester poli.

p366-1051mini

Il existe également une version en Français de ce comics où le héros est logiquement appelé “Capitaine Enviro”. Le premier eco-superhéro a donc aussi un cousinage avec la France.

page16mini

Vous pouvez télécharger gratuitement le comics (version anglaise) sur ce site.

Sim Theury
Publicités

Une réflexion sur “uSC#013 – Captain Enviro

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s