uSC#020 – John the ripeur’s Tales from the benne

Brushstroke Picture Frame: https://www.tuxpi.com/photo-effects/brushstroke-photo-frame

Trashed de (John) Derf Backderf – 2015

trashed

A 21 ans, J. B. se retrouve coincé de nouveau chez ses parents, dans un patelin du fin fond de l’Ohio. Il vient d’arrêter la fac et doit absolument trouver un travail pour ne plus avoir sa mère sur le dos en permanence.

Suite à une annonce providentielle, il est engagé comme éboueur contractuel et est bientôt rejoint par Mike, un ancien copain de lycée. Ensemble, ils vont découvrir les joies du métier, se confronter aux habitants les plus dérangés de la ville, aux éboueurs de longue date, aux chiens errants et aux sacs poubelles mal fermés. (ça et là -2015)

61lxflttlel-_sx383_bo1204203200_

Trashed de Derf Backderf sort en 2002 dans une version courte qui lui vaut une nomination aux Eisner Awards. L’histoire est en grande partie autobiographique puisque le créateur a travaillé dans la collecte de déchets durant un été avant ses études.

En 2015, il sort une version élargie de son album passant de 48 à 240 pages.

L’histoire s’étoffe et Derf en profite pour présenter un historique et un constat sur la gestion et la production des déchets ménagers de nos jours.

sane-3-copier

trashed_1

Derrière un ton humoristique, Derf dresse un portrait réaliste de l’univers des éboueurs (le terme actuellement utilisé est “ripeur”) dans les années 80.

A cette période, le tri sélectif est balbutiant et la production de déchets par habitant explose. Le ramassage des ordures ménagères est encore géré majoritairement par les communes elles-mêmes et commence à peine se professionnaliser.

sans-titre-opier

Résultat : on ramasse tout et n’importe quoi, en quantité démesurée et sans grand souci écologique ou précaution sur la sécurité des travailleurs.

bd-trashed-tt-width-1600-height-1067-lazyload-0-fill-0-crop-0-bgcolor-ffffff

Ceci donne lieu à un grand nombre de situations parfois cocasses, parfois effrayantes que Trashed illustre parfaitement.

tre-2-copier

Des déchets en pleine décomposition, aux couches, aux sacs poubelles non fermés ou qui s’éventrent en passant par des monstres comme des fauteuils ou des pianos, le boulot des ripeurs n’est pas une sinécure.

S’ajoute à cela des collègues parfois ingérable, le management par flicage des chefs de service ou par les élus eux-mêmes.

Ce que montre également Trashed, c’est le dénigrement social dont font l’objet les ripeurs. Leur tache les définit socialement, on les rabaisse, les ignore aux même titre que les déchets qu’ils ramassent.

sans-opier

Enfin l’histoire, par son approche inversée du système, critique également la société de consommation, du remplaçable et du tout-jetable.

sans-titr-copier
trashed-2-768x540

La situation des ripeurs a heureusement évoluée depuis la sortie de l’album. Les ordures ménagères tendent à une stabilisation et une certaine normalisation et les conditions de travail se sont grandement améliorées.

maxresdefault

Néanmoins, le métier de ripeur reste physique, pénible et dangereux. En effet, outre les risques physiques et biologiques auxquels ils sont confrontés, ils sont également victimes d’accidents de la route. Les traversées régulières de voies et les manœuvres de la benne sont à l’origine de plus de 5 décès par an.

trashed_3

Au final, même si la vision du métier date un peu, Trashed capture parfaitement toutes les facettes de la vie d’un ripeur et offre un regard grinçant sur notre société ; le tout avec un humour imparable et une narration très efficace.

Bref pour toutes ces qualités, je ne peux que vous recommander chaudement Trashed. Après sa lecture, je pense que vous ne regardez plus le ramassage de vos poubelles de la même façon.

Sim Theury

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s