uSC#029 – Les X-Men enquêtent à la casse spatiale

Brushstroke Picture Frame: https://www.tuxpi.com/photo-effects/brushstroke-photo-frame

Astonishing X-Men v3 #25-26 (2008) – Warren Ellis / Simone Bianchi / Simone Bianchi

xmen25couv

Dans cet arc, la piste d’un tueur de mutant mènent les X-Men à Chaparanga en Indonésie.

astonishing-x-men-025-26

Décrite par the Beast comme une des plaies écologiques de la région, la plage de Chaparanga n’a visiblement rien d’un paradis touristique.

astonishing-x-men-025-32

Questionné par Armor, Cyclops et Wolverine font un portrait plus précis et  encore moins réjouissant du lieu.

Chaparanga est le lieu où sont stockés et démantelés les vaisseaux spatiaux tombés sur Terre depuis des décennies.

Une fois que les différents gouvernements où ils se sont écrasés, ont fini de récupérer les pièces intéressantes, ils y envoient les carcasses pour recyclage.

chaparanga

Malheureusement, les substances dangereuses et polluantes contenues dans les vaisseaux ne sont pas retirées. Elles se déversent directement sur le sol et dans la mer voisine.

Le désossage des soucoupes est confié à une population extrêmement pauvre qui subissent des conditions de travail pénibles et dangereuses.

astonishing-x-men-026-06

La santé et la sécurité des ouvriers chargés sont directement impactées par les divers polluants.

astonishing-x-men-026-08

Wolverine lui même sera exposé à ces polluants toxiques, heureusement protégé par son pouvoir auto-guérisseur.

sans-titre-2-copier

 Vamos a la playa

Chaparanga Beach est évidemment une critique des chantiers de démantèlement de navires de la baie d’Alang en Inde.

Depuis 1983, des milliers de navires de pays industrialisés viennent s’échouer pour leurs ultimes voyages. Vaisseaux de plaisance, de commerce ou militaire sont ainsi démantelés principalement pour la récupération du métal.

Ship being scrapped, Alang, Gujarat, India

Les conditions de travail épouvantables sont acceptées par une main d’œuvre qui vit dans une misère quotidienne.

INDIA CARRY STEEL

Le préjudice social n’a d’égal que la catastrophe écologie qui s’y déroule.

Les 10 kms de plage sont pollués par les hydrocarbures, les huiles de vidange, PCB, les métaux lourds et les peintures toxiques. Par économie, tout le monde ferme les yeux sur cette situation catastrophe qui arrange les pays clients et l’Inde.

r0087-4

La pollution contamine les sédiments et les eaux de la baie sur des dizaines de kilomètres y tuant toute vie marine.

La pollution due à l’amiante vient ajouter une menace supplémentaire sur les ouvriers et l’environnement.

shipbreaking-alang

En France, c’est d’ailleurs gràce à l’amiante que l’on a découvert les chantiers de la baie d’Alang lors du scandale de la fin de vie du vaisseau de guerre : Le porte-avion Clémenceau.

Voué à la destruction, les associations écologistes se sont émus  du désamiantage du bateau. Après 6 ans de tergiversations, l’inde finira par refuser de le prendre en charge.

20131222235416_a-clemen

Le retrait des 1000 tonnes d’amiante dans les normes sera finalement effectué en Angleterre dans un chantier de démantèlement aux normes environnementales plus drastiques.


De plus 40 000 ouvriers dans les 90′s, les chantiers n’en emploient plus que 4000 actuellement.

Cette baisse est à la fois due à une certaine prise de conscience des autorités indiennes sur le préjudice environnemental et en terme d’image pour le pays.

Mais les raisons principales sont tout simplement la concurrence d’autres pays  encore moins regardants, encore moins chers et moins médiatisés comme le Bangladesh, le Pakistan, la Chine, la Turquie …


Pour revenir sur Chaparanga, ce lieu réapparaitra dans les pages de X-Men à 2/3 occasions mais la critique sociale et écologique qui l’a vue naitre aura quasiment disparu.

the_last_astronaut_-_chaparanga_002

 

Sim Theury

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s