uSC#031 – Bad News From The Stars

Brushstroke Picture Frame: https://www.tuxpi.com/photo-effects/brushstroke-photo-frame
On a sans doute tous une scène préférée dans Star Wars. Pour ma part, lors des nombreuses diffusions sur “la 5″ (et oui, j’ai connu “la 5″), c’est la scène du compacteur de déchets (le Trash Compactor) qui m’a toujours fascinée.

Pas seulement par la menace du broyage des héros ou du monstre caché mais surtout par cet endroit si terre à terre au milieu de cet univers futuriste : les coulisses peu reluisantes d’un décor à la plastique parfaite.

Au delà même de l’aspect peu ragoutant du lieu, on constate que les déchets du vaisseau ne bénéficient d’aucune séparation : déchets organiques, métaux, eaux usées,  plastiques, pièces électroniques …

sw4-comics

Star Wars #4 (Marvel 1977)

1971trashcompactor

Bref au milieu de cette débauche de technologies futuristes, d’hyperpropulsion, de droïdes dotés d’intelligences artificielles, d’étoile noire capable de détruire des planètes entières, on en est encore à utiliser des compacteurs à déchets comme dans les cuisines américaines des 70′s.

Qui plus est, les Space Trash Compactor sont parasités par des organismes appelés Dianoga. Ces bestioles originaires de la planète marécageuse Vodran qui ont fini par pulluler dans tous les lieux insalubres de la république en nourrissant de déchets.

dianoga-vodran

Il est fort peu probable que Lucas ait souhaité introduire une pointe de critique écologique avec cette scène qui visait sans doute plus offrir une dose d’humour et de réalisme cru pour trancher avec les autres films de science fiction.

Dark Side Of The Moon

Avant Star Wars, la SF spatiale et écologie ont déjà été mêlées.  On citera par exemple le roman Garbage World (1967) de Charles Platt dont l’action se situe sur un astéroïde poubelle où les planètes plus riches viennent déverser leurs déchets. Cette décharge spatiale finira au centre de beaucoup convoitises.

827537

On pense également à la série TV britannique “Space 1999″ [Cosmos 1999] (1975-1977) où la lune sert de dépôt aux déchets radioactifs de la Terre. Dés le premier épisode, l’explosion du site de stockage éjecte la Lune de l’orbite terrestre apportant avec elle ses résidents vers une série d’aventures spatiales.

1a0019pm

Dans le film Logan’s Run, on brosse le portrait d’une société futuriste écologique idéale au prix de mise à la mort de tous les individus de plus de 30 ans.

logans_run_movie_poster

From Planet Claire to BlackStar

Il faut bien reconnaitre que l’imagerie du futur de la conquête spatiale restait jusqu’alors bien propret. Quelques soient les problèmes de pollution que l’on connaissait, on avait tendance à croire qu’il serait résolu dans le futur avec l’avancée de la science comme dans un épisode de Star Trek

Les années 70′s viendront démolir cette illusion : la perte de l’innocence au profit d’une certaine lucidité.

Avec Star Wars, c’est une partie d’un futur parfait et immaculé à l’image de l’idéal des années 50 et 60 qui disparait.

L’univers étendu (comics, romans, jeux vidéos …) de la licence explorera cette thématique et on trouve ainsi bon nombre de planètes polluées in a galaxy far far away …

– Taris : une planète jonchée de vaisseaux, d’immeubles en ruines et à l’atmosphère polluée suite à une catastrophe inexpliquée.

première apparition : Star Wars: Knights of the Old Republic – video game (2003)

-Vulpter : Passée en un millénaire d’un monde à la nature intacte à un enfer de pollution, Vulpter est une planète couverte de déchets et d’usines. Le phénomène s’est encore accentué quand elle est passée sous le contrôle de la Trade Federation. Incapable de subvenir à ses besoins vitaux, elle est donc entièrement dépendante des importations de nourriture.

Des déchets rejetés dans l’espace forment deux anneaux autour d’elle.

vulpter

premières apparitions : Holonet News website- 2002 / Legacy of the Force: Sacrifice (novel) 2007

Lothal : L’autre-fois verdoyante planète (qui recèle un ancien temple Jedi) Lothal subira les affres de la pollution quand l’empire s’y implanta pour développer l’exploitation des ressources naturelles notamment les kyber crystals qui servent à la fabrication des sabres lasers (et oui, on est loin de l’éco-conception pour les sabres-lasers)

premières apparitions : Holonet News website- 2014

-Raxus Prime : Connue pour être la planète poubelle d’une bonne partie de la galaxie, on y trouve une quantité impressionnante de droïds et de vaisseaux balancés par la Corporate Alliance et la Commerce Guild. Le sol, les eaux et l’atmosphère sont entièrement pollués par des produits chimiques.

raxusprime-eotebtr

Sans surprise, le gouvernement de la planète se compose une partie de Jawas (les petits aliens recycleurs de droïds).

jawa-recycle1

On y trouve également des vers géants génétiquement modifiés (produits sur la planète Coruscant) qui dégradent les déchets à un niveau quasi moléculaire.

republic_46_14

Sous ses tonnes de déchets, Raxus recèle néanmoins d’anciens secrets importants pour les Sith, preuve que la planète n’a pas toujours été aussi dégradée.

première apparition : Boba Fett: The Fight to Survive (child book) 2002

Balosar : Encore une planète polluée par ses industries. L’air y est tellement toxique que les habitants ont développé un système de filtration sanguin aux fils des générations.

balosar_negas

On y trouve des cultures souterraines de champignons hallucinogènes servant à la fabrication de la drogue contenue dans les “Death Sticks”.
Ces fermes souterraines réussissent pour l’instant se protéger de la pollution

première apparition : Star Wars: The Old Republic (video game) 2011

Balmorra : Une planète qui se débat tant bien que mal avec ses problèmes de pollution dues à l’exploitation de ses minerais.

première apparition : Dark Empire II (Comics Book) 1994

Coruscant :  Planète-capitale de la galaxie et siège du pouvoir central galactique , elle est urbanisée jusqu’à l’extrême et ne possède aucune surface naturelle à l’exception des deux calottes glaciaires qui fournissent l’eau nécessaire à ses besoins.

planete_coruscant_01

Cette megalo-planète a mis en place un système poussé de recyclage des déchets et de captation du CO2 que la population rejette. Il fait appel à des miroirs spatiaux pour faire parvenir la lumière trop lointaine de son soleil.

planete_coruscant_02

première apparition : Star Wars VI – Return of The Jedi (1997)

Duro : Planète si polluée par sa surexploitation que ses habitants devaient vivre dans des stations orbitales. Néanmoins, après des siècles de pollution, la planète fut rendue habitable en deux ans par son nouveau dirigeant : un nouvel espoir ?

première apparition : Star Wars: Episode IV A New Hope (1977)

Sources : http://starwars.wikia.com

http://fr.starwars.wikia.com


Two sides of the Moon ?

Bref, au fin fond de la galaxie,  quelques soient les niveaux de technologie, les prérogatives de la guerre et la course aux profits se font détriment de l’environnement.

D’ailleurs selon une étude du Centre d’astrophysique Harvard-Smithsonian en étudiant l’atmosphère des planètes et donc leur pollution, les scientifiques estiment pouvoir trouver des traces de vie extraterrestre.

« Nous considérons la pollution industrielle comme un signe de vie intelligente, mais peut-être que les civilisations plus avancées que nous, avec leurs propres programmes SETI (ndlr : le programme de recherche d’intelligence extraterrestre), vont considérer la pollution comme un signe de vie inintelligent, car il n’est pas intelligent de contaminer son propre air » déclare assez justement Henry Lin de Harvard.

Au final, de la même manière pour les auteurs contemporains, la pollution reste indissociable du progrès technologique comme le coté obscur de la force est lié au coté lumineux.

Sim Theury

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s