uSC#041 – Ms Mystic – Partie 2

Trois numéros et demi en 7 ans. Pour une série prévue en 12 numéros sur 2 ans, on est loin du compte. Adams savait-il vraiment où il allait ? Dans la préface du #1 en 1982, il proposait aux lecteurs de lui envoyer des thèmes en lien avec l’environnement tout en affirmant qu’il y ait peu de chance de les inclure. Bref …

En 1987, Neals Adams passe la main à Peter Stone qui s’occupera du personnage pour les 7 années à venir avec toute une série de clones d’Adams aux crayons. Neal Adams reviendra sporadiquement sur la série.  ‘Ms Mystic’ se poursuit ainsi à un rythme bimestriel semestriel  euh .. quasi-annuel ^^ de 1987 à 1992.

01.jpg
Ms Mystic #4 Adams-Stone / Terry Shoemaker / Akin& Garvey –  May 1987

Stone prend le contrepied du grand moment d’émotion qui achevait le #3.

Alors que l’aide humanitaire arrive péniblement, Ms Mystic refuse d’aider ses compagnons à l’acheminer. La sécheresse est terminée mais les populations affamées restent dans le sud du pays où les vivres de l’étranger arrivent au port. Le gouvernement continue à maintenir les civils dans la dépendance des aides humanitaires de peur qu’ils ne repartent vers leurs terres au Nord et rejoignent les rangs des rebelles.

sans-titre-12-bcopier

Laissant les populations mourir gentiment, la petite bande repart donc vers leur QG pour tenter de retrouver le professeur Raas. Ce dernier a en fait été enlevé par un robot aux faux airs de Terminator qui veut lui mettre sur le dos la sabotage d’une centrale nucléaire pour discréditer le SIA. (esprit de Tchernobyl es-tu là ?)

mm04

Raas est arrêté puis délivré par les Urth 4 et Ms Mystic. Pendant que les Urth ont maille à partir avec le robot, Raas envoie Ms Mystic enquêter sur une base sous-marine à Hawai (qui, curieusement pour une sorcière du 17ème siècle, sait qu’ Hawaï est le 50 ème Etat des USA)

Les Urth 4 doivent aider le robot nommé Stopper à refroidir le réacteur. Le plan du robot tombe doublement à l’eau car le Dr Raas prend son contrôle grâce à une télécommande de son invention qui le force à avouer la vérité face aux médias. On apprend que Raas est un des co-créateurs du robot.

ms-mystic-no-05-continuity-1990-01_filtered
Ms Mystic #5 – Stone / Dwayne Turner / Mark Beachum – August 1989

A Hawaï, Ms Mystic infiltre la base Offshore que le Dr Raas lui a indiqué. Elle est rapidement attaqué par des robots type « Stopper ».

mm501

Sous la base elle découvre tout une installation destinée à forer l’écorce terrestre pour en libérer de la lave.

mm502

mm0504

mm503b

Sur place des ouvriers tirent sur des baleines qui s’approchaient trop prés des installations. La mort d’une baleine rend folle de rage la sorcière.

mm55b

Quand elle comprend qu’il s’agit encore de robots, elle les détruit sans scrupules.

mm504

Après avoir soigné un baleineau, elle rejoint le Dr Raas qui comprend le danger de l’installation qui serait capable de créer des éruptions volcaniques dont les émissions conduiraient à un hiver nucléaire.Elle retourne donc à la base avec les Urth 4 pour la détruire mais ils doivent faire face aux gardiens des lieux.

ms-mystic-no-05-continuity-1990-26_filtered

msmystic-6-p01
Ms Mystic #6 – Stone / Dwayne Turner / Mark Beachum – Nov 1990

Dans la base sous-marine, nous retrouvons Darrow, l’homme mystérieux du #2 qui avait envoyés ses monstres combattre la SIA et avaient bien failli empaler Ms Mystic. Il déclenche une explosion qui génère un tsunami que les Urth 4 tente de maitriser.

Dans la base, Mystic se retrouve face à Darrow qu’elle connait visiblement bien. Ses titans réussissent à la capturer pour la placer sur une version améliorer de la « revenge machine ».

mm63

Mystic se libère encore une fois mais ne peut assouvir sa vengeance sur Darrow car elle doit partir aider Urth qui tente de maitriser la lave qui s’échappe de l’écorce terrestre.

Grâce à ses conseils, il dirige la lave contre le tsunami. Les deux forces s’annulent, la catastrophe est évitée.

mm6

ms-mystic-no-07-continuity-1990-01_filtered
Ms Mystic #7 – Stone / Coastes / Akin – Aug 1991

Darrow, l’ennemi de Ms Mystic, prévient Raas et ses amis qu’un de ses ex-collègues fabrique une forme de vie artificielle sous la forme de redoutables guerriers.

Après enquête, ils se rendent dans l’usine de fabrication où ils découvrent des centaines de soldats en animation suspendue. Mais il se rendent compte rapidement que la base n’est qu’un leurre.

sans-tire-15-copier

Ils trouvent la vraie plateforme de production en Amérique du Sud avec à sa tête … Ms Mystic : la « mère » de cette nouvelle race de guerriers.

mm701

sans-titre-3pier

Devant la colère et l’incompréhension de ses compagnons face à ces « monstruosités , elle leur apprend qu’elle a rêvé d’une future invasion extraterrestre durant son sommeil tricentenaire. C’est donc pour protéger la planète qu’elle a créé cette armée de clones génétiquement modifiés.

sans-titre-4-5copier

Le Dr Raas tente de la ramener à la raison en lui expliquant que c’est aux terriens eux-mêmes de défendre leur planète. Ms Mystic se laisse convaincre et promet d’abandonner son initiative. Mais la fin de l’épisode semble indiquer le contraire …

mm705

ms-mystic-no-08-continuity-1990-01_filtered
Mystic # 8 – Stone / Clark Hawbaker / Drake –  March 1992

mm0801

Des ondes mystérieuses dévient poissons et mammifères terrestres vers les côtes. A l’origine de ce mal : une usine basée en Antarctique où Ms Mystic découvre que les Titans, ces monstres qui obéissent à Darrow, aident les humains.

Elle sait se montrer persuasive et apprend qu’un certain Mr Condé est le propriétaire de cette base. Elle et Raas se rendent à la Conde Tower à NY où elle ordonne qu’il cesse ces activités polluantes.

L’industriel se montre ouvert à la discussion. Son propre frère est parti en Antarctique pour chercher des sources d’énergie propose. Il propose de se rendre sur place pour prouver son innocence. Sur place, le Dr Raas découvre que l’usine dégage des Chloro-Fluoro-Carbon (HFC) qui détruisent la couche d’ozone qui protège la Terre des rayons Ultra-Violet.

En rage, Ms Mystic détruit l’installation. Raas l’empêche de s’en prendre à Conde pour ne pas ternir l’image de la SIA. Mystic le retrouve à NY et contre toute attente Conde lui déclare sa flamme et l’embrasse passionnément.

sans-titre-2-copier

 Ms Mystic #9 Stone / Dan Barry / Garvey – May 1992

 Ms Mystic se remet de ses émotions. Conde lui promet de stopper la construction de ses usines polluantes. Soulagée, l’héroïne s’envole de nouveau vers l’Antarctique pour tenter de réparer les dégâts causés sur la couche d’ozone mais ceci est hors de son pouvoir.

Pendant ce temps, Darrow fait son apparition à la Conde Tower. Il lui a donné la technologie pour construire ses usines mais Conde considère qu’il n’a plus besoins de lui : il a calmé Ms Mystic et il peut reconstruire ses usines à loisir. Darrow ne supporte pas sa décision et menace de tuer Mystic. Condé l’enferme alors dans une pièce secrète de son building. C’est là qu’il garde son frère transformé en monstre mutant à cause des rayons ultraviolet durant ses recherches sur la géothermie et les énergies propres en Antarctique.

mm0903

Darrow s’en sort et fait intervenir ses Titans pour tuer Condé qui a néanmoins le temps de contacter Mystic. Ils parviennent à repousser les titans mais Mystic tombe sur le frère de Condé, Gabriel, qui lui raconte comment il a été recueilli par son frère pour tenter de trouver un remède après sa transformation en monstre.

msmystic009-29

sans-titre-10-5copiersans-titre-115-copier

Mystic fait le rapprochement avec l’usine de son frère. D’abord incrédule, Gabriel comprend que son frère l’a trompé depuis le début.

Et alors qu’il tente de s’échapper en hélicoptère, Gabriel l’intercepte avant que l’hélicoptère n’explose en plein vol.


La série s’arrête sur un neuvième numéro à peine diffusé. Bon nombre d’intrigues resteront ainsi  sans réponses : du Dr Raas aux véritables intentions de Ms Mystic en passant par  son lien avec Darrow, les 3 personnages cachent encore bien des secrets.

Mais Ms Mystic revient dans une mini-série intégrée à un mega crossover de Continuity : Deathwatch 2000. Plusieurs titres de la compagnie sont ainsi « relaunchés » dans une saga en 20 parties qui usera de toutes les ficelles de l’époque pour se vendre : plastic bags, cartes, couvertures spéciales et numéro exclusif pour l’achat de plusieurs autres. Entre les retards, une saturation du marché, une narration très pénible voire incompréhensible et des dessins laissant souvent à désirer, cette tentative pour relancer les ventes ne prendra que très moyennement. Couac ultime, la 20ème et dernière partie de l’histoire sensée être dessinée par Mickeal Golden ne sortira jamais !

Ms Mystic : Deathwatch 2000 #1-3 Adams & Stone / Turner & Infante & Apthorp & Small Jr – May > August 1993

 Surpopulation, pollution, nucléaire … la fin du monde est prévue pour l’an 2000 selon un groupe de gentils extraterrestre fraichement débarqués sur Terre. Et comme si cela ne suffisait pas un homme atteint par des radiations Mason « The Dragon » Graves décide de précipiter les choses en faisant exploser des HFC présents dans un volcan pour détruire complétement la couche d’ozone.

Il espère ainsi régner sur une nouvelle génération d’humains transformés en monstres ainsi que sur des races souterraines comme les Titans (oui, on apprend que les Titans sont une race de monstres souterrains).

La survie de la planète est donc au centre de cet event quasiment impossible à  lire. Ms Mystic surnage péniblement au milieu de ce bourbier. Mi-manipulatrice, mi-victime le personnage ne sort pas vraiment grandie de cette saga écologiste où (c’est un comble) elle n’a pas vraiment l’occasion de briller.

sans-titre-9-copier

Dans l’incompréhension générale (des trois lecteurs qui continuaient encore à suivre la série), les frères Condé sont de retour et sont toujours épris de la belle en collants gris. Sorti de là, on assiste à une série de combats avec des dinosaures qui parlent (vus dans la série Urth 4), des méchants très méchants qui ressemblent aux gentils et le retour de Mother Nature qui commence vraiment à avoir mal au cul avec tout ce bordel.

sans-titre-10-copier
Une case très moche (pas la peine de me remercier, ça me fait plaisir)

Dans l’avant dernier épisode, le méchant Dragon fait effectivement exploser le volcan et il faut imaginer que les héros ont fini par éviter la catastrophe puisque la Terre est intacte pour le début du crossover suivant : Rise of Magic. Ça aurait évidement été plus clair si le dernier numéro de la saga avait vu le jour ^^

sans-titre-3-copier

Tout juste peut-on sauver le lien probable entre cette saga et la vision apocalyptique de Ms Mystic #7. On peut d’ailleurs supposer que les guerriers génétiquement modifié de la déesse ont pu sauver la planète dans cette fin inconnue.

 Bref, vous l’aurez compris (ou pas), malgré une évidente volonté de parler écologie et de donner une conclusion aux  intrigues des différentes séries de la maison d’édition pour partir sur de nouvelles bases, Deathwatch 2000 est aussi peu digeste que des moucrènes à la glaviouse.


Ms Mystic v2 #1-4 Stone (Adams : plot) /Turner & Ross /Adams & Nebres – Oct 1993 > Jan 1994

Vous n’aviez pas aimé les moucrènes …. Deathwatch 2000 ? Ca tombe bien on a du Kloug aux marrons « Rise of Magic » !

ms_mystic_v2_1993_002_17-18

Nouveau cross-over de Continuity, Rise of Magic achèvera la série; puisque non-content d’être particulièrement ennuyeux, bancal et sans lien avec l’univers du personnage (à l’exception des Urth 4 du passé), l’event plombera définitivement toutes les séries et la maison d’édition elle-même.

sans-titre-19-copiersans-titre-17-copiersans-titre-18-copier

sans-titre-16-copier
Ms Mystic vs Predator

Cerise sur le gâteau, le premier numéro de cette nouvelle série dénature complétement notre héroïne qui tue de sang froid deux êtres vivants : chose qu’elle s’était jusqu’à présent interdit.

sans-titre-15-copier

(On passera sur le passage embarrassant où Mystic fait du rentre-dedans à son gardien en posant avec autant de finesse que dans une scène de film porno).


bi94_lrg
Back Issue 94 – Sortie : Janvier 2017

Ainsi s’achèvera la curieuse carrière de Ms Mystic la sorcière, super-héroïne écologiste. A coups de retards, d’intrigues floues et d’absence de cohérence éditoriale, les auteurs finiront par vider le personnage de sa substance et de son originalité.

Ms Mystic reste une des rares séries où on a parlé famine, pollution, espèces menacés, nucléaire, couche d’ozone … même si peut déplorer une certaine superficialité dans le traitement.

En ces temps de problématiques environnementales de plus en plus concrètes et du retour de Neal Adams sur le devant de la scène, peut-on espérer un retour de la Miss ?

Sim Theury

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s