uSC#053 – Hommes-Léopards et Uranium

usc053s

T’Challa, descendant d’un tribu vénérant le Dieu Panthère, hérite de pouvoirs en ingérant une herbe mystique en forme de cœur et devient le « Black Panther ». Il est ainis désigné roi du Wakanda ; un pays africain qui doit sa prospérité à un métal rare aux propriétés physiques exceptionnelles caché dans une montagne sacrée.

blackpanthermovie

Une tribu d’homme-panthères, des armes forgées à partir d’une météorite, un métal aux propriétés destructrices que se disputent colons et locaux. Le truc dingue .. c’est que tout est vrai.

Les panthères sont des léopards (et inversement)

Panthère et léopard sont des termes qui définissent la même espèce (Panthera pardus). Concrètement une panthère noire est un léopard mélanistique, c’est à dire dont la robe ne possède que le pigment noir. Le personnage de Marvel s’est d’ailleurs un temps renommé fort justement « Black Leopard » pour éviter la comparaison avec le mouvement politique homonyme.

BlackPanther2
Fantastic Four v1 #119

Si on a cherché des ancêtres au personnage dans les pages des comics de l’age d’or, il faut bien dire que les découvertes sont maigres. On trouve bien des « Panther » mais elles sont toutes campées par des personnages blancs.

 

 

Le héros noir qui se rapproche la plus de Black Panther est « Lion Man » paru dans les pages de All-Negro Comics de 1947. Outre ses capacités et son animal totem, Lion-Man possède un autre point commun avec la Panther de Marvel dont nous parlerons plus tard.

Pourtant un archétype quasi-omniprésent dans les comics « Jungle » a également une filiation avec le roi du Wakanda : l’homme-léopard … enfin les hommes léopards.

Les Aniotas, la société secrète des hommes léopards

 La société des hommes-léopards, Aniotas, est la partie émergée d’une organisation bien plus ancienne en Afrique qui se base sur les mêmes rites animistes. Le peu d’écrits et d’iconographie à son sujet et la diversité des pratiques selon les tribus, principalement d’Afrique centrale, la rend difficile à cerner.  Elle pourrait remonter au XVème ou XVIème siècle mais certains la font remonter à l’Egypte antique et ses divinités.

Plusieurs mythes fondateurs différents circulent de manière orale. De même, leur fonctionnement et organisation connaissent de multiples variantes. Aussi, il serait facile d’aller chercher des détails, des noms, des régions qui relieraient cette fraternité au personnage de Marvel .

Panther-Meeting

Néanmoins on peut remarquer une base commune à cette quasi-religion qui fait écho au personnage de fiction . L’enlèvement d’un garçon par les hommes-léopard ou hommes-panthères (puisque les deux termes sont interchangeables). Si l’adolescent accepte, il est initié en pleine jungle lors de multiples cérémonies pour devenir lui aussi un membre du groupe. Les hommes-panthères sont de fins botanistes et se transmettent des connaissances sur les plantes médicinales, toxiques … . Ils consomment parfois certains végétaux pour se guérir, se plonger dans des états de transe ou d’excitation.

Ils ont, à la fois, des rôles de guérisseurs, de tueurs, de régulateurs, de protecteurs, de guerriers pouvant faire appliquer la justice. Le léopard reste un symbole de pouvoir, les dirigeants et chefs d’état africains en portent souvent les attributs et il est fréquent de le retrouver sur des blasons ou des drapeaux y compris Européens.

bp8
Black Panther #8 (1977)

De la panthère, on leur reconnait un don pour se camoufler et combattre. On les dit même capable de transférer leur conscience dans l’esprit des panthères.

Ils se fabriquent un costume les faisant ressembler à leur animal totem ainsi que des griffes en métal. De plus, on les associe au travail du fer.

Pour finir, ils vénèrent un « Dieu Panthère » qu’ils jurent de servir.

bast

 

Sur ces bases, un article intéressant sur le site African Creation Energy  pousse encore plus loin la filiation en reliant les hommes panthères au culte voué aux épouses du dieu créateur égyptien à la forme féline : Sekhmet et Bast.

Le fils de Bast, Ptah, est le dieu des forgerons. Ses prêtres sont représentés vêtus d’une peau de léopard.

 

Et les Aniotas alors ?

Ce mouvement se fait connaitre à la fin du XIXème siècle jusqu’aux années 30. Sur la forme tout les relie à leur prédécesseurs mais ils ont la réputation d’être des assassins, des meurtriers parfois anthropophages rançonnant des villages entiers. Ils camouflaient leur crimes en les faisant passer pour des attaques de léopards grâce à leurs griffes en métal éviscérant leurs victimes. Il est compliqué de connaitre l’ampleur et l’exactitude de ces faits. Il existe une part de fantasme autour de Aniotas, inventée sinon exagérée par les colons belges visant à démontrer leur supériorité morale sur des « sauvages ». De plus, les Aniotas étaient au cœur d’un jeu complexe de pouvoirs entre chefs locaux et puissances coloniales. Le mouvement fut démantelé au milieu des années 30.

Expurgé de cette facette criminelle, le culte des hommes panthères/Léopard est néanmoins encore présent de nos jours en Afrique centrale.

tarzan
Couverture originale de Tarzan and the leopard Men – Edgar Rice Burroughs -1935

Quoiqu’il en soit, la légende de la secte meurtrière des hommes-léopards était née. Elle fut popularisée par le roman « Tarzan et les hommes léopards » en 1935 et en France par « Tintin au Congo » en 1931. Même Sherlock Holmes y sera confronté en 1943 dans une aventure radiophonique.

 

 

 

 

popular science
Popular Science – 1943

Aux USA dans les années 40, on trouve trace des hommes léopards, toujours présentés comme de terribles assassins, dans de nombreux comics.

  • Charlie Chan #1 – 1948
  • More fun Comics #19 – 1937 – Midshipman Dewey
  • Exciting Comics v1 # 2 – 1940 « Ted Crane »
  • Exciting Comics #67 – « Judy and the Leopard Men » 1949
  • Jungle comics #1 – Drums of the leopard Men (Buck Barton) 1940
  • Mystery comics #3 – Zudo 1944
  • Jungle Comics #20 – Red Panther Vs the Leopard men …

 

 

 

mysterycomicssidimagnet
Mention spéciale à Sidi, l’acolyte/faire valoir de The Magnet. Un homme léopard qui ne dit pas son nom et qui ne tue personne ^^- Mystery Comics#1 – 1944

Le mythe se retrouve au cinéma, en autre, avec « Tarzan et la femme léopard » et son armée d’hommes léopard par exemple. On peut également citer « The Leopard-Man » de Jacques Tourneur en 1943.

 

Il continue à être décliné après-guerre jusqu’à nos jours de Corto Maltese à Conan et Kull, d’Alix au Tarzan de Disney, de Shang-Shi (version Sud-Américaine) au manga « Leo le Lion. »

 

 

 

Vers une tribu sans totem ?

Quelle puisse être son statut et les attributs qu’on lui prête, le léopard est aujourd’hui sur la liste rouge des espèces menacées.

panthere

Bien que très compliqué à estimer, une récente méta-étude conclut, qu’en l’espace de 20 ans, la réduction de son territoire, le braconnage pour la viande, la peau ou les trophées de chasse ont fait chuté les effectifs de 50%.

On pense, par exemple, qu’il ne resterait que 4500 individus dans toute l’Afrique du Sud.


L’Afrique, berceau …. de la Bombe H

Le vibranium du Wakanda n’est que la version SF de l’uranium que l’on trouve en abondance en Afrique notamment au Congo Belge dans les années 40, région qui se nommera Katanga en 1960.

C’est l’uranium de la mine de Shinkolobwe au Congo qui servira pour les bombes d’Hiroshima et Nagasaki. L’opération secrète de récupération fut menée par l’OSS en 1943. Les mines d’Uranium au même titre que les hommes panthères, les sorciers et les cités perdues deviennent une partie de la mystique africaine dans les comics d’après guerre. (Lhistoire de Lion-man dans All Negro Comics, dont on a parlé plus haut, cumule 3 éléments de l’univers de Black Panther : un métal convoité, un homme-félin et une montagne sacrée.)

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans cette période de guerre froide, la plupart de ces histoires impliquent des espions communistes complotant pour mettre la main sur le précieux métal. Comme dans cette aventure de Lo-Zar dans Jungle Action #1 (1954).

Dans l’épisode 12 de  « Sheena Queen of the Jungle« , on a un combo : l’héroïne est confrontée à des hommes-léopards manipulés pour protéger une mine d’uranium à profit d’un « pays hostile ».


Pour en revenir Black Panther, la version Marvelienne de cette période mettra en scène un scientifique belge, Ulysses Klaw, cherchant à s’approprier le Vibranium d’un pays Africain : le Wakanda.

bp8c
L’origine montagne sacrée : une météorite de vibranium

Pour l’anecdote, une rumeur fait état de l’existence d’une « montagne de fer » en 1916 en Afrique qui serait une météorite tombée en Mauritanie. Fait beaucoup moins farfelu, des fragments d’une météorite nommée Gibeon ont été utilisés depuis des siècles par la peuple Nama en Namibie pour forger des armes.

bp8d

Dans les épisodes 8 à 11 de la série Black Panther (1978), le caractère dangereux et mutagène du vibranum est démontré. On parle même de radioactivité et de réaction en chaine.

bp8b

Les hommes qui s’exposent trop longtemps au métal finissent pas se transformer en monstres. C’est la cas du demi-frère de T’Challa : Jakarra qui s’exposera volontairement au Vibranium pour devenir plus puissant.

bp8a

black panther v1 10 01

Mortel héritage

Contrairement au Wakanda, aucun pays africain n’a vraiment bénéficié pleinement de l’exploitation de ses richesses minières. En revanche, ils ont hérité de la pollution issue leur extraction. L’utilisation d’acides et les rejets des minerais ont décimés faune et flore autour des bassins de production. Les habitants sont aussi touchés. On relève différentes affections pulmonaires, maladies de peau, malformations congénitales …

 

 

Quant à la fameuse mine d’uranium de Shinkolobwe au Katanga, elle a officiellement cessé toute activité en 1960. Néanmoins, son exploitation sauvage et illégale continue et alimenterait des réseaux liés à la Corée du nord et l’Iran. Les conditions d’extraction se font évidement au mépris de la protection de l’environnement. La radioactivité semble avoir décimé les poissons des étangs avoisinants et la population est, là encore, impactée par des troubles congénitaux : malformations et stérilité.

Le sujet dérange visiblement et un des journalistes qui enquêtait sur l’affaire a été retrouvé assassiné en 2013.

 

Pollution minière et extinction animale, voilà deux défis que pourrait relever notre Panthère Noire pour l’avenir de son continent.

 

Sim Theury

Sources :

The Leopard Men of the Eastern Congo (ca. 1890-1940): history and colonial representation
https://fr.wikipedia.org/wiki/Aniota_(soci%C3%A9t%C3%A9_secr%C3%A8te)
Les hommes panthères – Bony Guiblehon
http://www.mbuze.com/a-la-recherche-de-la-symbolique-mystique-du-leopard/
http://www.wobebli.net/culture/hommes-pantheres.html
http://theses.univ-lyon2.fr/documents/getpart.php?id=lyon2.2006.muhemusubaositone_m&part=118135
L’éducation aux valeurs : le cas des Ding orientaux en République Démocratique du Congo. De 1885 à nos jours
http://theses.univ-lyon2.fr/documents/lyon2/2007/malung__mperakpanabi_p/info
http://dkm-tv.com/2016/04/11/dossier-rd-congo-culture-le-leopard-plus-quun-symbole-national/

 

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “uSC#053 – Hommes-Léopards et Uranium

  1. Merci pour cet article curieux et très bien renseigné…sauf sur un point au moins où vous semblez vous être arrêtés à la première date donnée sur Wikipedia, l’année de publication de Tintin au Congo, en fait publié en 1930-1931 dans Le Petit Vingtième (et non en 1928) !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s